Skip to content

Rémy Samuz

Rémy Ama Sossouvi dit « Rémy SAMUZ » est né en 1982 à Cotonou au Bénin, où il vit et travaille. Enfant, il jouait avec des fils de fer qu’il tordait pour former des armatures. Ainsi naissent un surnom, « Remi Samuz », et un moyen d’expression artistique dans lequel l’artiste excelle toujours, le travail du métal.

Remy Samuz crée des portraits finement ouvragés en fil de fer. Des hommes, des femmes, des enfants et des couples, toujours de taille humaine, prennent forme en conservant les coiffes qui caractérisent la beauté des parures africaines. Son regard s’est aussi porté sur le paludisme. Ce fléau, qui sévit principalement en Afrique, est transmis par les moustiques, que l’artiste récrée et assemble à l’image de nuées.

Travaillé en densité au centre des œuvres, le fil de fer, qui peut ici être perçu comme un coup de crayon, laisse à voir le genre de la personne représentée, dont on distingue le visage et la gestuelle. En s’éloignant des contours du portrait, l’entrelacs s’ouvre et s’émancipe, et les brins s’avancent vers l’extérieur comme une douce irradiation. Les fils s’effilochent alors librement en laissant, dans la tridimensionnalité de la sculpture, une place au vide, au dessin de la ligne et à sa légèreté spatiale.

Galerie